« Sortir des gonds », « etre furieux », « avoir la moutarde qui monte au nez », « avoir un quidam qui vous chauffe des oreilles ».

« Sortir des gonds », « etre furieux », « avoir la moutarde qui monte au nez », « avoir un quidam qui vous chauffe des oreilles ».

Toutes ces expressions paraissent liees a la colere et decrivent assez bien le chamboulement interne qui s’opere lorsque l’on se sent tout a coup enerve par une situation ou par quelqu’un et que l’on ne sait gui?re comment faire Afin de ne pas « exploser ».

Comment, en effet, pourrions-nous canaliser cette emotion, sachant qu’elle n’est nullement seulement nuisible Afin de l’individu qui est en face mais egalement pour nous-memes et Afin de notre sante ? Quelques pistes.

La colere, en bref

Comment se manifeste la colere ?

J’ai colere reste une emotion qui fait plutot partie des emotions negatives car cette dernii?re engendre des conflits – lorsqu’elle est dirigee par autrui – et des maladies, lorsqu’il s’agit de la colere « rentree » qu’on n’arrive gui?re a expulser.

A long terme, les individus qui sont trop souvent en colere vont pouvoir tomber malades. Une etude a demontre en particulier que les conducteurs qui ne savent nullement garder le controle d’eux-memes et s’enervent contre nos autres automobilistes seront plus souvent themes a des problemes cardiaques graves.

Que se passe-t-il si survient la colere ?

Plusieurs cas de figure :