Ce texte reste issu du site web de Geocities, qui n’existe plus Actuellement. Je le reprends Actuellement.

Ce texte reste issu du site web de Geocities, qui n’existe plus Actuellement. Je le reprends Actuellement.

J’imagine que l’homme ne nait jamais homme en direct mais il nait cousine. Indeniablement, lors des premiers mois de sa vie, la seule representation de l’univers exterieur du jeune garcon reste la maman qui l’allaite, lui apporte reconfort. Cela ne connait pas la frustration et en retour il sent qu’il comble la mere, tant celle-ci lui montre de la tendresse a chaque fois qu’il sourit. C’est plus tard, que le pere aura votre role primordial et s’interposant entre le jeune garcon et J’ai maman. En effet, lors une phase dite de l’oedipe, le garcon prend conscience que l’attention en mere n’est pas uniquement focalisee via lui mais aussi sur le pere. Notre garcon decouvre alors la frustration et la jalousie envers un rival qui est son pere. C’est alors au pere de prendre l’initiative d’initier le fils a le quotidien en lui apprenant la frustration, en limitant la tout puissance maternelle. Notre fils se detachera aussi peu a peu de la mere pour se rapprocher et s’identifier a son pere. Ce processus de resolution de l’oedipe, est d’autant plus facilite que la maman renvoie a travers ses mots une image excellente et positive, une image de pere protecteur et vraiment. C’est lui qui apporte reconfort et soutien a la mere. Notre maman doit avoir besoin du pere.

Dans le contexte du travestisme fetichiste (recherche du bonheur sexuel a travers le port de vetements feminins), l’homme ne s’est separe que partiellement de une tante.

Cela arrive en particulier si le pere se desinteresse des affaires familiales (pere froid, distant, ininteresse). Des au cours la mere occupe une place trop importante dans l’affectif du garcon et le processus de separation psychologique/individuation ne pourra se faire correctement.

J’imagine donc que la plupart des peres de travestis sont des hommes qui ne prennent guere d’initiatives dans le quotidien, tout du moins dans le cercle familial. Continue reading “Ce texte reste issu du site web de Geocities, qui n’existe plus Actuellement. Je le reprends Actuellement.”