Rixes: ce qu’il faut faire Afin de aider notre jeunesse a rompre le cycle d’une violence

Rixes: ce qu’il faut faire Afin de aider notre jeunesse a rompre le cycle d’une violence

Faire face aux phenomenes de bandes et a la violence dans notre jeunesse reclame d’accompagner les jeunes sur plusieurs plans a Notre fois de facon ferme mais aussi bienveillante.

Depuis le commencement de l’annee, Yuriy, Lillibelle, Toumani, Alisha, tous 4 ages de 13 a 14 ans, ont ete violemment agresses, voire tues Afin de une rivalite de bande, une rivalite amoureuse, un regard de travers, des insultes ou des menaces… Et avant eux, tant d’autres. Leurs agresseurs ou meurtriers presumes paraissent ages de 13 a 17 annees. Perdre l’existence a l’adolescence, pour une broutille, tue par un autre adolescent: cette realite inacceptable est celle de quelques enfants chaque annee au sein d’ notre pays. Elle est inacceptable, et nous ne pouvons nous resoudre a ce qu’elle devienne banalite.

Paris, la petite, la grande couronne, des quartiers prioritaires comme des quartiers residentiels -et bien recemment le 16eme arrondissement en capitale-: cette violence ne distingue jamais. Elle peut s’installer a bas bruit ou surgir partout, dans une Region, et frappe des enfants De surcroit et puis jeunes.

Maints jeunes, livres a eux-memes, adoptent des comportements a risque, addictifs, voire morbides. Continue reading “Rixes: ce qu’il faut faire Afin de aider notre jeunesse a rompre le cycle d’une violence”