Di?s que l’amour courtois rendait la «friendzone» presque attractive

Di?s que l’amour courtois rendait la «friendzone» presque attractive

Notre codification extreme d’une seduction au Moyen Age n’a enfin nullement beaucoup evolue avec moyen, comme le montre le concept de «friendzone».

Temps de lecture: 5 min

«Friendzoner» consiste a «zoner» dans un espace intermediaire, bide mou des sentiments, ou sont relegues des amoureux et amoureuses si l’etre adore leur fera saisir que ca ne va jamais etre possible. Au lieu d’amant ou d’amante, on devient le ou la pote-hyper-sympa-avec-qui-il-ne-se-passera-rien. Depuis Rachel et Ross dans Friends, on croise sans cesse ce genre de relations au cinema, dans les romans, ainsi, surtout au sein des series.

A priori, donc, nullement grand-chose a voir avec le Moyen Age et l’amour courtois qui unit Lancelot a Guenievre. Car entre ces deux-la —rompons d’emblee le suspens— on voit du sexe. Et c’est l’eventualite au sein d’ l’integralite des romans courtois du XII e siecle: si la dame reste longue a ceder, il n’empeche qu’elle doit tout de meme le Realiser a un moment: c’est votre attendu litteraire des lecteurs et des auditeurs —et tant pis pour son mari. Continue reading “Di?s que l’amour courtois rendait la «friendzone» presque attractive”